Plan d’action de la gare Union

Photo de l’extérieur de la gare Union au Maple Leaf Square.

La gare Union est le lieu de départ et d’arrivée de plus de 90 % de tous les navetteurs de GO Transit. Il s’agit également de la plaque tournante du transport la plus achalandée au pays.

Compte tenu du nombre croissant de passagers qui utilisent les trains de GO vers et depuis la gare Union chaque année, nous prenons des mesures pour assurer la sécurité des passagers sur nos quais.

 

Contexte

Le 28 avril 2015, il y a eu un décès accidentel sur un quai de train de GO à la gare Union. À la suite de cet incident, Metrolinx a passé en revue l’ensemble de ses mesures de sécurité liées à la gestion du volume de passagers et des déplacements sur les quais de la gare Union. Metrolinx a également examiné les améliorations possibles aux mesures existantes et proposé de nouvelles mesures. Cela a donné lieu à une série de recommandations qui forment le Plan d’action relatif aux quais de la gare Union.

Les recommandations du plan s’appuient sur des travaux de planification existants dont la priorité est la sécurité des passagers. Les travaux comprennent ce qui suit :

  • S’assurer que l’ensemble des voies et des quais sont utilisés de manière à répartir les passagers sur une plus grande surface afin de faciliter l’embarquement et le débarquement.
  • Utiliser des quais d’embarquement à deux côtés, lorsque possible, afin d’offrir aux passagers plus d’espace de circulation pour entrer ou sortir des trains.
  • Prendre en compte l’espace disponible sur les quais lors de l’ajout ou de la modification d’un trajet afin de répondre à la demande en matière d’achalandage.
  • Analyser de façon régulière le volume de passagers et les déplacements de ceux-ci pour réduire la congestion et déterminer les points à améliorer.

Par ailleurs, GO Transit surveille l’incidence des événements spéciaux, des retards, des annulations et des autres changements relatifs aux quais afin d’assurer la mise en place des mesures adéquates permettant le déplacement sécuritaire et efficace des passagers vers et depuis la gare Union. Mentionnons notamment l’ajout de trains en attente lors de grands événements sportifs ou de divertissement au centre-ville ainsi que l’établissement des heures de départ et d’arrivée des trains de manière à ce que les passagers disposent de suffisamment de temps pour monter dans les trains et en descendre.

 

Objectif du plan

L’objectif de ce plan consiste à améliorer la sécurité des passagers en misant sur les aspects suivants :

  • Dissuader les passagers de marcher le long de la bande de sécurité jaune près du bord des quais.
  • Gérer le nombre de passagers et le temps d’attente sur les quais.
  • Réduire le plus possible les files d’attente de passagers de sorte qu’elles n’obstruent pas la circulation sur les quais.
  • Réduire au minimum le nombre de passagers qui attendent dans les zones étroites des quais, dont celles se trouvant près d’un escalier ou d’un ascenseur.
  • Conscientiser les passagers sur la sécurité en général.

 

Recommendations

Améliorations immédiates :

Presto details
ACTION PROCHAINES ÉTAPES

Créer des zones dangereuses là où il y a moins de 127 cm (50 po) entre la bordure du quai et toute autre structure, par exemple les escaliers et les ascenseurs, et s’assurer que ces zones sont marquées à l’aide d’affiches génériques.

État : Terminée

La signalisation a été mise en place afin d’indiquer les zones dangereuses.

Une mention visuelle « zone dangereuse » a été peinte dans l’aire des quais de ces zones au printemps 2016. Les affiches en place ont également été remplacées par des éléments visuels améliorés.

Au printemps 2017, tous les éléments visuels « zone dangereuse » ont été remplacés par des éléments visuels améliorés; une nouvelle signalisation et un motif hachuré ont également été ajoutés. En 2018, une nouvelle norme sera définie pour la mise en œuvre afin d’inclure toutes les « zones dangereuses » aux gares de la ligne.

Sauf en cas d’exceptions bien précises, interdire toute forme d’entreposage sur les quais.

Il faut retirer des quais les matériaux et les outils de construction qui ne sont pas utilisés et qui ne sont pas nécessaires afin d’assurer la sécurité des employés.

Remarque : Pour concilier les diverses préoccupations en matière de sécurité, certaines exceptions s’appliquent. Par exemple, durant l’hiver, l’entreposage du sel sera réinstauré à chaque extrémité des quais, hors de la circulation des passagers.

État : Terminée

En général, les vérifications régulières concorderont avec les phases de construction ainsi qu’avec l’installation ou la désinstallation de l’équipement saisonnier.

En 2016, des vérifications ont eu lieu en février et en septembre. Une autre vérification aura lieu durant l’hiver.

Lors du dernier changement de phase des travaux de la construction, une vérification conjointe a été menée sur les quais de la gare Union afin d’assurer l’installation et la désinstallation de l’équipement, le nettoyage et la disponibilité opérationnelle générale pour les passagers. En 2018, un nouveau projet de construction commence au quai couvert. Une vérification formelle a eu lieu afin d’assurer que les matériaux et l’équipement non nécessaires et les tours d’escalier ne se trouvent pas sur le plancher des quais.

Par beau temps, les portes menant aux escaliers sont ouvertes afin de faciliter la circulation des passagers vers et depuis le passage de gare et l’allée piétonne.

État : En cours d’exécution

Cette pratique se fait chaque printemps.

Toutes les portes de quais demeurent ouvertes durant les périodes de pointe, sauf durant l’hiver.

Maintenir en tout temps une bande de sécurité jaune de 61 cm (24 po) d’épaisseur le long de la bordure des quais de la gare Union, notamment en périodes de travaux.

La bande de sécurité jaune doit :

  • avoir la même apparence sur tous les quais;
  • être très visible;
  • être permanente; et
  • comprendre des indicateurs tactiles pour avertir les piétons.

Si une bande de sécurité permanente correspondant à ces critères ne peut être entretenue à cause de travaux de construction ou d’autres facteurs, une autre bande de sécurité jaune sera mise en place temporairement.

État : En cours d’exécution

En date de juillet 2017, tous les bords de quais ont été vérifiés et repeints.

Pendant les travaux de construction de la gare Union, les bandes de sécurité jaunes sont rafraîchies au besoin pour respecter la norme de 61 cm (24 po). Des surfaces texturées permanentes seront installées une fois les travaux de construction terminés dans une zone précise.

Modifier les pratiques de conception pour :

  • exclure la bande de sécurité jaune au moment de calculer l’espace utilisable d’un quai; et
  • prendre en compte les points de congestion particuliers (p. ex., zones dangereuses) au moment d’évaluer l’achalandage sur le quai.

État : Terminée

Cette pratique a été mise en place. Le Manuel d’exigences de conception de Metrolinx a été modifié et mis à jour.

Raccourcir des sections de certains quais du quai couvert de la gare Union là où les marches empiètent sur la bande de sécurité jaune afin d’éliminer les risques de chute pour les passagers qui ne respectent pas les règlements interdisant la présence ou la circulation dans ces zones.

État : Terminée

Tous les travaux sur les bords de quais sont terminés.

Améliorer les messages de sécurité :

  • augmenter la fréquence des messages de sécurité sur les quais;
  • diffuser des messages portant sur les préoccupations particulières en matière de sécurité sur les quais;
  • utiliser une plus grande variété d’outils de communication pour diffuser les messages aux passagers.

Les messages doivent :

  • informer les passagers de l’interdiction de se tenir ou de circuler dans les zones dangereuses, incluant la bande de sécurité jaune des quais;
  • encourager les passagers d’être plus conscients de ce qui les entoure, de leurs mouvements et de tout effet personnel qu’ils pourraient transporter (sacs à dos, poussettes, valises, etc.);
  • encourager les passagers à partager le quai et à faire preuve de courtoisie sur les quais; et
  • souligner les dangers liés à l’inattention, à la course sur les quais et au blocage des portes.

État : En cours d’exécution

Une campagne de sécurité ainsi que des messages de soutien à l’intention du personnel de première ligne ont été créés et mis en œuvre. La campagne vise à transmettre différents messages de sécurité au cours de l’année par toutes les voies de communication disponibles auprès des passagers.

Des messages de sécurité sont diffusés aux passagers de manière répétée et régulière par l’intermédiaire du système de diffusion publique, d’affiches, de messages sur les panneaux électroniques et de la campagne de sécurité annuelle.

Renforcer l’application des règlements de sécurité grâce à une présence accrue du personnel sur les quais chargé de surveiller le comportement des passagers et de faire respecter les règlements de sécurité.

Cela comprend la sensibilisation à propos des zones interdites, l’incitation auprès des passagers à surveiller leurs effets personnels et leur environnement, la limitation de l’accès aux quais selon le volume de passagers ainsi que la vérification et le signalement de tout problème observé.

État : En cours d’exécution

Des agents chargés de l’application des règlements se trouvent sur les quais durant les périodes de pointe afin d’assurer l’application des règlements et de surveiller le flux de passagers. Les agents élaborent des plans d’action en cas d’incident pour tous les événements spéciaux; les agents chargés de l’application des règlements travaillent désormais à partir du centre de contrôle de GO Transit durant les heures de pointe du soir lors d’événements spéciaux, lorsqu’il y a un grand risque de congestion sur les quais.

D’ailleurs, la campagne de sécurité mentionnée au point précédent doit indiquer la présence accrue de personnel.

 

Améliorations à moyen terme :

Presto details
ACTION PROCHAINES ÉTAPES

Changer l’emplacement des rampes d’accès des mini quais, lorsque cela est possible, afin d’assurer que les portes ne donnent pas sur les zones dangereuses.

Comme chaque rampe d’accès des mini quais doit être alignée sur un ensemble de portes, l’emplacement de celle-ci détermine l’alignement de l’ensemble des portes.

État : En cours d’exécution

Le projet d’amélioration de la gare Union comprend la construction de quais plus larges, l’amélioration de l’accès vertical, la modification de l’emplacement des petits quais et l’élimination de la majorité (sinon la totalité) des « zones dangereuses ».

Moderniser les portes intérieures des voitures plus anciennes pour que les passagers puissent les ouvrir plus facilement, facilitant les déplacements entre les voitures et équilibrant la répartition des passagers dans le train et sur les quais.

État : En cours d’exécution

Une série de modifications recommandées pour les voitures est mise en œuvre dans le cadre de la rénovation de l’équipement du parc ferroviaire.

Moderniser et améliorer la technologie de surveillance en circuit fermé et la technologie d’annonces publiques dans le quai couvert de la gare Union afin de permettre au personnel de mieux cerner les problèmes de sécurité et d’y répondre à mesure qu’ils se produisent.

État : En cours d’exécution

Les amplificateurs d’annonces publiques ont été améliorés au printemps 2016.

La technologie de surveillance en circuit fermé sera modernisée dans le cadre de la prochaine grande phase de construction ciblant le quai couvert de la gare Union, qui commencera en 2018. Tous les systèmes de diffusion publique ont été améliorés et les systèmes de surveillance en circuit fermé existants ont été réparés.

 

Points à étudier plus en profondeur :

Presto details
ACTION NEXT STEPS

Examiner en détail les répercussions des retards de service, des annulations et des changements de quai imprévus afin de mieux comprendre comment ils influencent le volume de passagers et de déterminer les façons les plus efficaces de réagir à ces situations.

Envisager des stratégies de gestion de la foule dans les zones de rétention et sur les quais.

État : Terminée

La division opérationnelle du service ferroviaire et le Comité du système de gestion de la sécurité procèdent à l’examen des pratiques existantes et cherchent à déterminer si les meilleures pratiques dans d’autres territoires pourraient s’appliquer.

Des études approfondies seront effectuées pendant l’élaboration du programme de service régional express de GO.

Tous les événements spéciaux et toutes les périodes de pointe font désormais l’objet d’une surveillance par les agents chargés de l’application des règlements et de plans d’action.

Se pencher sur la nécessité d’apporter d’autres modifications aux quais et possiblement à la conception des parcs de véhicules afin d’éliminer l’empiétement de tout autre équipement sur la zone de la bande de sécurité jaune, dont les mains-courantes.

État : Terminée

Une série de modifications recommandées pour les voitures de train seront réalisées.

Toutes les recommandations ont été consolidées dans le présent document; les plans d’action sont soit en cours, soit terminés.

Étudier la faisabilité de l’installation de barrières sur le bord des quais là où il y a moins de 127 cm (50 po) de largeur entre le bord du quai et toute structure environnante.

État : Non réalisable

Un examen interne de la faisabilité de l’installation de barrières sur le bord des quais a été effectué. Il a été conclu que l’installation de barrières dans ces zones n’est pas réalisable en raison de la courbure des quais et des dangers que ces structures pourraient créer.

Le projet d’amélioration de la gare Union comprend la construction de quais plus larges, l’amélioration de l’accès vertical, la modification de l’emplacement des petits quais et l’élimination de la majorité (sinon la totalité) des « zones dangereuses ».

Étudier la faisabilité de la création de zones d’embarquement où les passagers peuvent faire la file.

État : Lieu fermé

Il a été déterminé que la mise en place de queues fixes présenterait des dangers supplémentaires. La meilleure option serait des quais plus larges permettant un meilleur flux des passagers et offrant une plus grande aire d’attente, ainsi qu’un service toutes les 15 minutes.

Le projet d’amélioration de la gare Union comprend la construction de quais plus larges, l’amélioration de l’accès vertical, la modification de l’emplacement des petits quais et l’élimination de la majorité (sinon la totalité) des « zones dangereuses ».

Travailler en collaboration avec Parcs Canada pour étudier les changements qui peuvent être apportés au quai couvert de la gare Union compte tenu de sa désignation comme lieu historique national. Cela ouvrirait la voie à des améliorations pour aborder les problèmes de sécurité actuels et futurs découlant de l’augmentation du volume de passagers.

État : En cours d’exécution

Des discussions ont lieu à la présentation de nouvelles conceptions. Les modifications seront déterminées et examinées au fur et à mesure que les restrictions sont allégées.

Examiner différents types de bord de quais et de meilleures pratiques qui pourraient :

  • servir de mécanismes d’alerte supplémentaires pour empêcher les passagers de se tenir trop près des bords de quais; et
  • faire prendre conscience aux passagers des bords de quais par l’intermédiaire d’avertissements plus prononcés à l’arrivée ou au départ d’un train.

État : En cours d’exécution

Des recherches sur d’autres types de quais sont en cours.

Le modèle choisi guidera les améliorations mises en œuvre dans le cadre des travaux de modernisation continus à la gare Union. Une étude de faisabilité a été menée; celle-ci suggérait des options viables en matière de technologie d’avertissement pour les bords de quais. Le personnel déterminera si cette technologie sera incluse à titre d’obligation dans le cadre du projet d’amélioration de la gare Union.