Témoignages de clients

#GOStories

Ici, chez GO, nous sommes fiers de faire partie de tant de vies. Nous entendons des histoires de nos passagers, de notre personnel et de la communauté et nous les partageons maintenant avec vous. Nous souhaiterions aussi entendre la vôtre!

Partagez votre histoire. Elle est sûrement intéressante. Communiquez avec nous à stories@gotransit.com ou utilisez le mot-clic #GOStories dans les médias sociaux.

 

Leçons de vie

Photo d’une cliente attendant sous un abri, en rapport avec l’histoire « Leçons de vie ».

« Cette journée-là, j’avais manqué mon autobus de GO pour me rendre au centre-ville de Toronto. J’étais vraiment furieuse contre moi-même d’avoir manqué ce bus, mais une chose incroyable s’est produite pendant mon attente de 40 minutes à la gare GO. J’ai rencontré une dame âgée et sage qui m’a appris la plus belle leçon de vie.

Elle m’a dit de vivre ma vie et de ne pas laisser les petits désagréments m’enlever ma bonne humeur. La vie est si courte, alors remplissons-la d’amour et de rires.

C’était mon destin de rencontrer cette dame formidable. Je ne la remercierai jamais assez! »

- Bushra N., ligne de Milton

 

Plus que de la reconnaissance

Christina, Passagère de Hamilton
« Je suis arrivée à la station d’autobus de la gare Union en détresse; je pleurais et j’étais anxieuse et triste. Sarah, une préposée, a fait preuve de beaucoup d’empathie et de compassion et a été très gentille avec moi. Elle m’a demandé ce qui se passait et je lui ai dit que mes écouteurs étaient brisés et que j’en avais besoin lors de mes déplacements en raison de mon anxiété sociale sévère en public et lors de longs trajets. Elle m’a dit « J’ai une paire d’écouteurs supplémentaire; je peux vous la donner ». J’étais tellement reconnaissante. Elle m’a aussi dit « Je peux trouver quelqu’un qui pourra vous amener au bon arrêt d’autobus afin que vous puissiez vous sentir en sécurité et en confiance lorsque vous monterez à bord de l’autobus ».  J’étais ébahie et j’éprouvais un grand sentiment de gratitude envers la manière dont Sarah m’a traitée, car elle a tout fait pour que je me sente mieux et elle a réellement compris ce dont j’avais besoin. J’étais contente qu’elle ne me juge pas.  J’ai maintenant hâte de me déplacer avec GO de nouveau et je peux maintenant chérir cette expérience pour toujours. Merci à Sarah et à Nancy, qui m’a aidée à me rendre à l’arrêt d’autobus pour me rendre à Hamilton et qui a attendu avec moi pour s’assurer que je me sente en sécurité en montant à bord. Notre ville et notre monde ont besoin de plus de personnes comme Sarah et Nancy pour aider les gens comme moi, qui souffrent d'anxiété et de stress post-traumatique. Je ne les remercierai jamais assez. »

- Christina, Passagère de Hamilton

Un bon vendredi soir

Photo d’un client tenant un portefeuille, en rapport avec l’histoire « Un bon vendredi soir ».

« Lorsque j’ai réalisé que je n’avais pas mon portefeuille, je savais qu’il n’existait qu’un seul endroit où je puisse l’avoir oublié. Heureusement pour moi, le train était stationné pour la nuit à Georgetown. Le technicien des trains venait tout juste de terminer son quart de travail et se dirigeait vers sa voiture. Je ne voulais vraiment pas l’importuner en ce vendredi soir, et j’aurais compris s’il n’avait pas voulu m’aider.

Malgré la situation peu agréable, il a été très aimable.

Il a pris ses clés et a allumé le moteur pour que les portes s’ouvrent et que je puisse aller récupérer mon portefeuille. J’apprécie vraiment ce que cet homme a fait pour moi. Dans ce monde où tout presse, il est bon de constater qu’il reste encore des gens prêts à faire le petit geste de plus pour aider les autres. »

- Nick, train de Georgetown

 

Une chance sur un million

Photo d’un client sur City News, en rapport avec l’histoire « Une chance sur un million ».

« L’histoire a connu un heureux dénouement, car le chien est retourné sain et sauf à la maison ce soir-là... Il avait pratiquement une chance sur un million de survivre. »

- Jonathon, chef de train

Voir la vidéo ici

 

Une bonne action récompensée

Photo d’une jeune cliente, en rapport avec l’histoire « Une bonne action récompensée ».

« Je me sentais plutôt bien après avoir donné du sang cette journée-là. Mais un peu plus tard, j’ai failli m’évanouir et j’ai eu un gros malaise lorsque je suis arrivée à Square One. Un autre passager a averti le chauffeur d’autobus que j’étais malade et il a été d’une grande aide. Il est resté avec moi dans l’autobus; j’ai pu appeler mon père et nous avons attendu ensemble qu’il vienne me chercher.

Grâce à votre chauffeur, cette situation inquiétante est devenue plus supportable. »

- Alysha, passagère de l’autobus desservant l’Université York

 

Radio Corey

Photo d’un client et d’un ambassadeur du service à la clientèle à bord d’un train de GO, en rapport avec l’histoire « Radio Corey ».

« Corey, notre fantastique et hilarant ambassadeur du service à la clientèle, a annoncé presque chaque arrêt du retour à la maison comme le ferait un animateur de radio. Lorsqu’il a dit ‘‘La prochaine gare est un classique inoubliable. Oakville est notre prochain arrêt’’, je ne pouvais plus m’arrêter de rire. Ce gars a fait ma soirée, et celle de mes amis et de tous les autres passagers. Je suis monté dans la voiture de train accessible, car je voulais absolument le rencontrer et lui demander s’il pouvait lancer une plaisanterie pour Appleby. Corey a répondu qu’il verrait ce qu’il pouvait faire. Comme nous approchions de notre arrêt, nous avons entendu ceci : ‘‘L’annonce de la prochaine gare est dédiée au groupe à l’avant du train qui semble passer un excellent moment à écouter notre programme. Merci beaucoup! Appleby sera notre prochain arrêt.’’ À son annonce, mes amis et moi avons souri en nous donnant des ‘‘high fives’’. Corey est le plus sympa! »

- Ian M., Lakeshore West

 

Nous aimons le Canada

Photo d’un client à l’extérieur durant l’hiver, en rapport avec l’histoire « Nous aimons le Canada ».

« Ma famille et moi sommes originaires de la Barbade et nous avons récemment visité Niagara Falls. En bons touristes, nous sommes montés à bord de l’autobus de GO qui quittait Niagara-on-the-Lake vers 20 h 30. Nous devions effectuer une correspondance au parc de covoiturage de Burlington afin de prendre un autre autobus de GO se dirigeant vers Square One, à Mississauga.

Photo d’un chauffeur d’autobus à l’extérieur de son autobus de GO, en rapport avec l’histoire « Nous aimons le Canada ».

Votre chauffeur, Charles Todd, ne nous a pas laissés attendre seuls dans le froid et la noirceur; il nous a plutôt invités à rester dans son autobus, jusqu’à ce que l’autre arrive.

Nous n’avons même pas eu à le lui demander. C’est en raison de cette gentillesse que nous aimons encore plus le Canada! »

- Kareem, passager de l’autobus desservant Niagara Falls

 

Du temps pour faire autre chose

Dessin d’un client en rapport avec l’histoire « Nous devenons véritablement multitâches ».

« Je dessine à peu près n’importe quoi lorsque je suis dans le train... Des bandes dessinées en ligne, des romans graphiques, des images de jeux vidéo, des tatouages (je n’ai jamais tatoué dans le train, ha! ha!) et quelques œuvres d’art que l’on m’avait commandées. Je parle assez régulièrement avec les gens que je croise. Lorsqu’ils me voient travailler, ils me demandent ce que je fais et s’ils peuvent voir mes dessins. Le train offre l’occasion aux gens de faire deux choses à la fois : tout en se rendant au boulot, ils peuvent lire, travailler sur leur portable ou leur tablette, dormir ou dessiner. Nous devenons véritablement multitâches! »

- William Kimberley, Lakeshore East

 

Notre héros

Photo du badge d’un agent chargé de l’application des règlements, en rapport avec l’histoire « Notre héros ».

« Le 10 décembre 2015 à 9 h, à Mississauga, l’agent chargé de l’application des règlements Sean Wilson était à son travail lorsqu’il a reçu l’appel d’une équipe de train au sujet d’une dame qui se promenait le long des voies ferrées. À son arrivée sur les lieux signalés, l’agent a constaté que la dame n’y était plus. Faisant appel à son expertise du corridor ferroviaire, il a repéré un second point d’entrée sur les voies. C’est à ce moment qu’il a aperçu au loin une personne étendue sur les voies, entre les rails. Il a immédiatement lancé un appel radio d’urgence pour arrêter l’ensemble du trafic ferroviaire dans la zone, mais il était trop tard; un train en direction est fonçait sur eux à toute vitesse.

L’agent Wilson a agi rapidement. Il a retiré la dame des rails et 30 secondes plus tard, le train qui approchait est passé sans incident devant eux.

Nos agents chargés de l’application des règlements reçoivent une formation complète sur les dangers des trains circulant sur les corridors ferroviaires. On leur enseigne à réagir vite, car un train peut passer à tout moment. Ils sont aussi formés en premiers soins et pour intervenir en cas de problèmes de santé mentale. Sean avait appris qu’il devait évaluer le danger et agir pour éliminer la menace immédiate. Après une évaluation rapide de l’état de conscience de la dame, de ses voies respiratoires et d’éventuels saignements, il a conclu qu’elle n’était pas blessée. Sean Wilson a pris le contrôle, a sauvé une vie et est instantanément devenu un héros pour plusieurs d’entre nous. »

 

L’autobus, un bon moment pour faire la sieste

Photo d’un agent chargé de l’application des règlements, en rapport avec l’histoire « Notre héros ».

« J’ai commencé à prendre l’autobus de GO en septembre, à la rentrée universitaire. J’étais très inquiète non seulement parce que je suis claustrophobe, mais aussi parce que j’ai subi un accident de voiture l’an dernier alors qu’un camion a embouti ma voiture. Inutile de dire que je suis extrêmement nerveuse lorsque je monte dans un véhicule maintenant.

Chaque matin, je prends le 48B (du lundi au jeudi) et parfois le 48. J’aimerais féliciter votre chauffeur exceptionnel. Il nous mène à destination de façon si sécuritaire que malgré mon malaise, je réussis à faire une sieste! »

- Tashan, passagère d’autobus desservant l’Université York.

 

Les remerciements d’un papa

Photo d’une station d’autobus GO, en rapport avec l’histoire « Les remerciements d’un papa ».

« À l’arrêt de ma fille, votre chauffeuse d’autobus lui a demandé si quelqu’un devait venir la chercher en voiture et elle a répondu que sa voiture se trouvait dans le parc de stationnement. La chauffeuse a dit qu’elle attendrait que ma fille soit dans sa voiture. Elle a finalement quitté l’arrêt lorsque ma fille est sortie du parc de stationnement en voiture. En tant que père et policier à la retraite, je suis vraiment reconnaissant à la chauffeuse d’avoir pris le temps d’attendre et de veiller à ce que ma fille soit en sécurité. »

- Nick

 

Un vrai gentleman

Photo des portes d’un train de GO, en rapport avec l’histoire « Un vrai gentleman ».

« Je me suis précipité jusqu’au wagon, j’ai frappé frénétiquement à la fenêtre, en disant à Jim, l’ambassadeur du service à la clientèle, que j’avais échappé mon portefeuille avant de descendre du train. Puisqu’il ne s’agissait pas d’une urgence, il ne pouvait évidemment pas rouvrir les portes, mais avant que le train parte, il m’a demandé dans quel wagon je me trouvais. Je lui ai dit que j’étais trois wagons plus loin, mais c’est tout ce que j’ai pu lui dire. Lorsque je suis arrivé à la maison, j’ai commencé à dresser la liste des cartes que je devrais annuler. Comme tout le monde, ma vie entière se trouvait dans mon portefeuille : permis de conduire, carte santé, cartes d’accès, cartes de crédit et j’en passe... en plus de photos irremplaçables de mon épouse et de nos enfants. J’avais à peine eu le temps d’annuler ma carte PRESTO qu’on sonnait à ma porte. J’étais ravi de voir que Jim était venu me porter mon portefeuille personnellement à Markham, après la fin du trajet du train à Lincolnville. Il m’a épargné beaucoup de stress et de problèmes ce soir-là. C’est un vrai gentleman; il est mon héros. »

- David, ligne Stouffville

 

Juste à temps

Photo d’un employé de GO, en rapport avec l’histoire « Juste à temps ».

« Ted Davis, employé aux services utilitaires en usine de GO, préparait son équipe d’épandage de sel à Burlington par une soirée glaciale.

La température était de -12 degrés, ressenti -20, lorsqu’il a entendu crier quelqu’un au loin : “Aidez-moi!”.

Les membres de l’équipe se sont dirigés dans la direction d’où provenaient les cris, dans le parc de stationnement, à travers une clôture et dans une cour, où ils se sont butés à une clôture de sécurité de 10 pieds de haut. Dans la cour, l’équipe a trouvé un homme ne portant qu’un t-shirt, sur le toit d’un VR. Ted a immédiatement téléphoné au 9-1-1. Lorsque les policiers et les ambulanciers sont arrivés sur place, Ted a offert son aide et ses outils pour permettre aux services d’urgence d’entrer dans la cour. L’homme en détresse a été traité, puis amené à l’hôpital. S’il était demeuré exposé aux éléments 15 minutes de plus, cela aurait eu des conséquences désastreuses. Grâce à Ted Davis, cette personne a été trouvée et secourue à temps. »

 

Le sac à main perdu

Photo d’une cliente à bord d’un autobus de GO, en rapport avec l’histoire « Perdu puis retrouvé ».

Ma fille a laissé son sac à main dans un autobus GO de Hamilton à Toronto samedi à 23 h 45. Pour retrouver son sac à main, nous sommes allés à Yorkdale à minuit et avons trouvé un autobus GO avec une chauffeuse très gentille. Elle a aidé ma fille, a fait un appel téléphonique, et lui a donné des conseils sur la façon de procéder. Le lendemain matin, une dame du service des objets perdus et retrouvés de GO a écrit un rapport, fut très serviable et fit exactement ce qu’elle avait promis.

Dans les deux heures suivant le dépôt du rapport, elle nous avait rappelé pour nous faire savoir que le sac de ma fille était déjà à la gare Union. Je suis très surprise que le sac, perdu à minuit le samedi, se soit déjà retrouvé intact à la gare Union dimanche après-midi.

- Joan, Thornhill

 

Deux minutes supplémentaires

Photo d’une famille, en rapport avec l’histoire « Deux petites minutes ».

« Il y a de cela exactement quatre ans, j’ai planifié un trajet de Hamilton à St. Catharines pour me rendre à une entrevue d’emploi. J’ai acheté mon billet d’avance et lorsque je m’apprêtais à monter à bord de l’autobus, le chauffeur m’a dit qu’il s’agissait du mauvais billet. Je lui ai dit que je n’avais pas le temps de m’acheter un nouveau billet parce que je devais me rendre à mon entrevue. Il m’a dit qu’il m’attendrait, ce qui m’a permis de rapidement m’acheter un nouveau billet et de monter à bord de l’autobus.

Grâce à lui, je suis arrivée à mon entrevue à temps, j’ai obtenu un emploi, j’ai rencontré mon mari et nous avons maintenant une petite fille.

Il n’était pas obligé de m’aider, mais il l’a fait par générosité. Je suis vraiment heureuse de ce que les deux minutes supplémentaires qu’il m’a accordées m’ont apporté. »

- Amanda Marie, passagère d’autobus de GO

 

Toujours là pour vous aider

Photo d’une agente du centre d’appels de service à la clientèle, en rapport avec l’histoire « Toujours là pour vous aider ».

« Le service à la clientèle est très important pour moi et je travaille aussi dans ce domaine. Je ne prends jamais les services de transport de GO Transit alors j’ai appelé pour obtenir des informations et j’ai eu une personne exceptionnelle au bout du fil. Elle a tout expliqué et m’a fourni tous les renseignements pertinents. Elle a surpassé mes attentes en matière de service à la clientèle lorsqu’elle m’a dit : "Je ne vous laisserai pas là où vous êtes, je vais vous trouver un trajet de rechange." Elle était extrêmement patiente et j’ai envie d’utiliser les services de GO Transit plus souvent en raison de la manière dont elle m’a traitée aujourd’hui. »

- Notre nouvelle passagère GO

 

La sécurité d’abord

Photo d’une clé à molette en rapport avec l’histoire « La sécurité d’abord ».

« J’étais à bord d’un autobus de GO qui se rendait de Kitchener à Mississauga, lorsqu’un problème mécanique est survenu. Le chauffeur a résolu le problème de manière exceptionnelle. Il nous a calmement fait part de la situation, nous a rassurés en ce qui concerne notre sécurité et nous a donné quelques options pour maximiser notre confort. L’autobus de remplacement est arrivé rapidement et nous y avons été escortés en toute sécurité.

Ce service axé sur la sécurité et sur le client m’a convaincue de passer de Greyhound à GO. »

- Clara, passagère d’autobus de GO, Kitchener